Carmina, camgirl francaise, prend du plaisir…

Je vous avait déjà présenté Carmina Amatoria il y a quelques mois quand j’avais découvert son blog « Le cul entre deux chaises« . Carmina était la première camgirl française sur laquelle j’avais écrit un article et depuis, j’ai pu constater qu’elle a continué a faire son petit bout de chemin. Récemment la (trop) discrète toulousaine a accordé une interview pour le site Rue89 dans laquelle elle se confie sur sa vie de camgirl.

Si dans l’interview elle ne fait de révélations fracassantes, elle a le mérite de remettre les choses à leur place pour les lourdauds qui n’auraient pas compris ce qu’est une camgirl. Dés le début elle prévient: « une camgirl n’est pas une prostitué, mon histoire n’est pas sordide. » Plus loin: « je prend du plaisir a faire ce que je fait, et si je gagne de l’argent en plus c’est encore mieux » .

Si le reste de l’interview reste assez banal: les rapports avec les mateurs, les rapports avec son corps, avec l’entourage,  l’image de soi, etc… vient l’inévitable comparaison avec le porno. A la différence de l’actrice porno, la camgirl est en contact direct avec ceux qui la mate. l’échange est permanent et le coté relationnel est primordial pour la camgirl. Elle déclare: « Les camgirls sont en train de remettre de l’humain dans un monde du porno trop impersonnel ». Rien de plus vrai! C’est ce qui explique pourquoi un mec comme moi qui se définit comme « un éternel déçu du porno » et qui n’a jamais fantasmé sur une actrice X se soit prit de passion pour les camgirls.

 

 

carmina02

 

[Total : 8    Moyenne : 2.6/5]